A. Walter Dorn, Ph. D.

Département des Études de la défense

A. Walter Dorn, Ph. D. Courriel
Tél. : 416-482-6800, poste 6538
Téléc. : 416-482-6802
Adresse : Collège des Forces canadiennes
215, boul. Yonge
Toronto (Ontario)  M5M 3H9

Intérêts

  • Contrôle des armements et désarmement
  • Prévention des conflits et sécurité humaine
  • Renseignement et sécurité nationale
  • Droit pénal international
  • Maintien de la paix et imposition de la paix
  • Les Nations Unies

Antécédents universitaires et professionnels

M. Walter Dorn, Ph. D., est un professeur des études de la défense au CFC et au Collège militaire royal du Canada (CMRC). Il agit à titre de coordinateur académique du Programme de sécurité nationale. Il a également déjà été président du Maîtrise en études de la défense au CMRC et du Département de la sécurité et des affaires internationales au CFC; coprésident du Département des études de sécurité et directeur adjoint de Sensibilisation et développement communautaire. Il est aussi le président (2008–2014) de Canadian Pugwash, une organisation de spécialistes des sciences de la vie ainsi que des sciences physiques, et sociales qui cherchent à réduire les menaces à la sécurité mondiale.

Il a une formation en sciences (doctorat en chimie de l’Université de Toronto) et a travaillé à la détection et au contrôle des armes chimiques. Il a contribué à la négociation, à la ratification et à la mise en œuvre de la Convention sur les armes chimiques de 1993, alors qu’il travaille comme coordonnateur de programme pour l’Action mondiale des parlementaires (1992-1993). Il est intervenu devant des organes parlementaires sur plusieurs continents afin de soutenir la ratification et la mise en œuvre du traité sur la maîtrise des armements et a rédigé l’ébauche de la déclaration parlementaire qui a par la suite été signée par plus d’un millier de parlementaires.

Les intérêts de M. Dorn sont maintenant plus vastes et comprennent la sécurité humaine et internationale, en particulier le maintien de la paix et les Nations Unies.

En tant que « professeur opérationnel », il a de l’expérience directe dans les missions à l’étranger. En 1999, il a agi comme agent électoral de district dans le cadre de la Mission des Nations Unies au Timor oriental. Il a également œuvré auprès des Nations Unies en Éthiopie et au siège des Nations Unies à New York à titre de conseiller en formation au Département des opérations de maintien de la paix (DOMP). Il a effectué des recherches sur le terrain financées par le DOMP dans le cadre d’opérations de maintien de la paix à la République démocratique du Congo, à la République centrafricaine, à Chypre, au Guatemala, en Haïti, au Liban, et au Mali. En 2017-18, il sert chez les Nations Unies sur le Groupe d’experts sur les technologies et l’innovation.

Il est représentant à l’ONU de l’ONG canadienne « Science et paix » depuis 1983. Dans le cadre de cette fonction, il a prononcé un discours à l’Assemblée générale de l’ONU en 1988 lors de la deuxième séance spéciale sur le désarmement. Aux États-Unis, il a rempli les fonctions de chercheur supérieur attaché à l’Université Cornell (Einaudi Centre for International Studies, 1998-2000), de consultant à l’Université Yale (United Nations Studies, 1996), de chercheur invité au Cooperative Monitoring Centre (Sandia National Laboratories, New Mexico, 1999) et de conseiller à la Federation of American Scientist (Biological Weapons Control expert group, 1990). Il a conçu et co-enseigné le cours « Live, Move and Work: Technology and Engineering in Modern Peacekeeping » au Centre Pearson pour le maintien de la paix. Il a aussi été chercheur universitaire pour le International Relations Programme et le Peace and Conflict Studies Programme à l’Université de Toronto (1994-1996).

En 2001-2002, il a reçu la première bourse de recherche en sécurité humaine du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international.

En 2011, il a terminé un livre intitulé « Keeping Watch: Monitoring, Technology, and Innovation in UN Peace Operations », et en 2014, il a édité « Air Power in UN Operations : Wings for Peace ». Au cours des prochaines années, il espère enfin finir de rédiger un livre connexe sur un thème plus large, provisoirement intitulé « The Emerging Global Watch: UN Monitoring for International Peace and Human Security ». Ce livre analysera de façon plus générale les méthodes de contrôle des conflits, des sanctions, des élections, des droits de la personne et de la sécurité mondiale.

Publications

Date de modification :