Dr Barbara J. Falk

Département des Études de la défense

Image du Dr Barbara J. FalkPour renseignements
Courriel
Tél. : 416-482-6800, poste 6871
Téléc. : 416-482-6802
Adresse : Collège des Forces canadiennes
215, boul. Yonge
Toronto (Ontario)  M5M 3H9

Intérêts

  • Guerre froide et guerre au terrorisme
  • Philosophie politique : dissidence et théories relatives à la violence et à la non-violence
  • Procès politiques
  • Relations internationales; droit international; politiques publiques du Canada, de l’Europe et des É.-U.

Éducation et antécédents professionnels

Madame Barbara Falk est titulaire d’un baccalauréat en sciences politiques de l’Université de Victoria, d’une maîtrise et d’un doctorat de l’Université York et d’une maîtrise en étude du droit de l’Université de Toronto. Madame Falk s’est jointe au personnel universitaire du Collège des Forces canadiennes (CFC) à titre de professeure agrégée en août 2006, après avoir travaillé pendant plus de 10 ans dans l’enseignement postsecondaire, le plus récemment à la Munk School for Global Affairs de l’Université de Toronto, où elle est boursière du Centre for European, Russian, and Eurasian Studies et a enseigné deux de leurs programmes d’études supérieures. Au cours des dix années avant sa réintégration dans le milieu universitaire, madame Falk a successivement occupé des postes de gestion de plus en plus importants dans les domaines des questions féminines, des ressources humaines et des relations de travail, tant dans le secteur public que privé. Parmi les autres postes qu’elle a occupés, on compte ceux de directrice des ressources humaines chez Sony Music Canada et de directrice, Politique de rémunération et des relations de travail au gouvernement de l’Ontario.

Travaux de recherche et projets en cours

Les champs de recherche et la spécialité d’enseignement de madame Falk comprennent la philosophie politique; les théories et pratiques de la dissidence; l’histoire de la guerre froide; la politisation de la justice; les théories relatives à la violence et à la non-violence; les débats de l’après-11 septembre au sujet du droit humanitaire international et du droit des conflits armés; le droit comparé de la sécurité et du terrorisme; les politiques publiques contemporaines du Canada, des É.-U., et de l’Europe centrale et de l’Est; et les paradigmes de la justice transitoire. En 2002, elle a publié le premier écrit détaillé et comparatif à paraître sur la théorie et l’activisme dissidents sous le régime communisme intitulé The Dilemmas of Dissidence in East-Central Europe: Citizen Intellectuals and Philosopher-Kings. En 2004, elle a reçu une subvention du Conseil des Arts du Canada et en 2011, une subvention de trois ans du CRSH pour sa recherche et ce qu’elle a rédigé sur les procès politiques. En 2008, elle a publié une monographie intitulée Making Sense of Political Trials: Causes and Categories dans le cadre de la série Controversies in Global Politics & Societies du Munk Centre for International Studies. Elle a également rédigé de nombreux chapitres de livre et d’articles évalués par les pairs sur le terrorisme, le droit et les politiques liés à la sécurité, les procès politiques, ainsi que la dissidence.

Date de modification :